images/headers/mandigo_header.jpg
entre Vérone et Venise

entre Vérone et Venise

12 et 13 septembre 2013. Rendez-vous à Vérone pour imprimer le beau livre Bernadette Lafont, une vie de cinéma de Bernard Bastide. Chez un imprimeur spécialiste des beaux livres. J’y croise d’autres éditeurs qui viennent de toute l’Europe et le fameux Xavier Barral. Une pause à Venise avant de repartir.
« Le jour s’en va tout doucement,
le soir accroché à l’épaule,
comme une cape, il se déploie
sur le fleuve et la mer qu’il frôle. »
Federico García Lorca

Comments Pas de commentaire »

les caves se rebiffent

les caves se rebiffent

11 mai 2013. Rencontre avec René Pons pour son livre : Une question noire, paru aux éditions Atelier Baie à la librairie Torcatis. L’Arène blanche a tout organisé. Une journée conviviale : repas, dégustations à Calce où les caves se rebiffent. Du beau, du bon, du vrai !

Comments Pas de commentaire »

L’annonce de la parution de notre livre sur Bernadette Lafont (Bernadette Lafont, une vie de cinéma) circule en même temps que l’annonce de sa disparition. J’en suis bouleversé. Depuis deux ans nous menions ce projet avec Bernard Bastide, son fidèle complice et collaborateur depuis tant d’années.
Et surtout tous les jours, nous travaillions avec ses photos, ses conversations etc. en finalisant chaque détail. J’avais l’énorme espoir qu’elle pourrait feuilleter avec gourmandise SON livre enfin fini. Livre auquel elle a toujours été associée durant tout ce temps. J’ai été frappé de plein fouet par l’annonce de sa mort hier. Puisse ce livre lui rendre un vibrant hommage.
Bruno Doan
Éditeur

Comments Pas de commentaire »

Bernadette Lafont une vie de cinéma

Bernadette Lafont une vie de cinéma

Bernadette Lafont mène sa vie tambour battant, libre, passionnée et attachante ; plus particulièrement sa vie d’actrice, exigeante, professionnelle et toujours émerveillée d’être devant les caméras. Dans ce livre, elle retrace avec Bernard Bastide, fan depuis longtemps et devenu son assistant, sa carrière impressionnante. Elle évoque aussi son parcours, son enfance, les maisons où elle a vécu…
Pour la première fois, Bernadette Lafont a ouvert ses tiroirs et nous a confié, entre autres, des lettres inédites de François Truffaut.
Actuellement sur les écrans avec Paulette de Jérôme Enrico (1,2 million d’entrées en avril 2013), elle réapparaîtra dans le nouveau film de Sylvain Chomet Attila Marcel en novembre de cette année, au moment de la parution de ce beau livre.
C’est aussi l’histoire du cinéma français depuis les années 1960 à travers le regard d’une comédienne dont la passion est restée intacte.

Pour souscrire c’est ici.

Comments Pas de commentaire »

Exposition Pour une place au soleil !

Exposition Pour une place au soleil !

A Nîmes du 7 mai au 8 juin 2013. A la chapelle des Jésuites, 17 Grand Rue.

Des muletas leur poussaient au bout des doigts, des toros cavalaient dans leur tête, le mauvais papier de la revue El Ruedo était leur papier bible, España Cañi les faisait trembler, coller des naturelles à des vélos leur paraissait naturel et, quand ils avaient l’occasion d’en tricoter une à peu près à un mauvais taureau Camargue, le roi n’était pas leur cousin. Ils étaient français, adolescents, baragouinaient un mauvais espagnol, voulaient devenir torero parce que, franchement, où était la vraie vie sinon là. À l’époque l’utopie commençait au Perthus. Ils pensaient que c’était déjà l’Espagne, que cette terre si peu promise les attendait derrière les chênes verts de La Jonquera. On pouvait en rêver à Nîmes sur le Mont-Margarot ou, pour les plus mordus, filer tirer le diable par la queue à Madrid ou grelotter de solitude à Salamanque. Chercher la corne. Une vie à corps perdu. Comme celui d’Alain Steva, noyé dans une roubine.
Jacques Durand

Comments Pas de commentaire »

Conversations sur l'herbe, Véronique Mure

Conversations sur l'herbe, Véronique Mure

…l’écologie trouve ici une place indiscutable, loin des discours
idéologiques, ancrée dans le constat et relevant du simple bon sens…
Préface de Gilles Clément
Pour prendre du plaisir à jardiner il faut bien sûr connaître les plantes  mais aussi et surtout, les comprendre. Véronique Mure au cours d’une conversation à bâtons rompus qui mêle science botanique,
histoire des plantes, conseils de jardinage, dictons et anecdotes, nous transmet son amour de la botanique et nous fait partager son combat car cela en est un pour que le «vivant» soit au cœur des jardins et du paysage. C’est sa manière d’illustrer les principes du jardin en mouvement de Gilles Clément : «faire le plus possible avec, et le moins possible contre».

Conversations sur l’herbe, éditions Atelier Baie

Comments Pas de commentaire »

Une question noire, René Pons

Une question noire, René Pons

Le cercle de l’Arène blanche vous invite à rencontrer René Pons ce vendredi 1er mars à la librairie Torcatis à Perpignan à partir de 18 heures. Il vient de publier Une question noire aux éditions Atelier Baie.

René Pons est un écrivain rare, rigoureux, lucide, secret, austère et ironique. On retrouve ces traits qui marquent une œuvre littéraire sans complaisance dans Une question noire. Il y scrute son goût pour la corrida. Plus d’un demi-siècle d’interrogations. Jacques Durand

Comments Pas de commentaire »

Le mardi 19 février à 20 heures, nous étions invités par le club taurin de Paris. Jacques Durand et l’éditeur des éditions Atelier Baie. Jacques a présenté son travail de chroniqueur taurin pou Libération pendant plus de 25 ans. Puis évocation de la page taurine aux éditions Atelier Baie qui poursuit le travail de Jacques depuis juillet 2012, arrêt de la publication de la chronique de Jacques. Aujourd’hui, presque 500 abonnés sur toute la France et un peu au-delà des frontières, dont plus d’une centaine d’abonnés papier qui reçoivent donc les chroniques de Jacques sur une feuille format A3 recto-verso, donc plus fournie que la page de Libé. La salle était comble et l’accueil, l’intérêt des participants excellents. Jacques en pleine forme nous a régalé de nombreux souvenirs truculents et le public avait envie d’aborder nombre de sujets qui nous préoccupent aujourd’hui. La soirée s’est terminée par une séance de dédicace des livres publiés aux éditions Atelier Baie par Jacques Durand. Un grand succès. Vive le club taurin de Paris. ¡Viva el arte !

Comments Pas de commentaire »

conférence au festival de flamenco, Nîmes 2013

conférence au festival de flamenco, Nîmes 2013

Par Jacques Durand et Jacques Maigne
Samedi 19 janvier 2013 – Accès libre. Carré d’Art – Salle de conférence – 12h30
En partenariat avec le Musée des Cultures taurines

Il y a des passerelles subtiles, pas mal de clichés communs et beaucoup d’émotions partagées entre flamenco et tauromachie, les deux mundillos qui ont nourri et continuent à nourrir les désirs d’Espagne. A travers quelques personnages mythiques disparus ou contemporains (de Farruco à Israel Galván, de Belmonte à José Tomás), toute une galerie de personnages perpétue le même roman, balaie depuis toujours les mêmes paysages et raconte les mêmes histoires à dormir debout. Pour la première fois partenaire du festival, le Musée des Cultures taurines les invite à un nouveau mano a mano.

Jacques Durand, journaliste et écrivain, est l’indiscutable numero uno de l’écriture taurine. Jacques Maigne est journaliste et auteur de documentaires. Ils ont publié ensemble deux essais sur l’Espagne : L’Habit de Lumière, un voyage en tauromachie, et Guadalquivir, évocation de l’Andalousie et de son fleuve roi.

Comments Pas de commentaire »

Ludovic Pautier lit ses poèmes, Toni Hernandez à la guitare et Jean-Louis Duzert projette ses photos.

Ludovic Pautier lit ses poèmes, Toni Hernandez à la guitare et Jean-Louis Duzert projette ses photos.

Par Ludovic Pautier textes et voix, Jean-Louis Duzert images, et Toni Hernandez guitare
Vendredi 18 janvier 2013. Dédicaces des livres à l’issue de la conférence.

Ils sont amis dans la vie, compagnons de flamenco pour toujours et ont publié l’an dernier deux livres d’émotion : Balada Flamenca à deux mains (photos de l’un, textes de l’autre) et Ivoire brisé pour les poèmes habités du second.Le photographe Jean-Louis Duzert et Ludovic Pautier, poète et aficionado, soufflent sur la poussière des chemins du cante grande, du toque inspiré et du baile incandescent. Mais pas que. Des figuras, des lieux, des cachos de vida hantent les textes et les images soutenus, cadencés, portés par la guitare subtile, gorgée de verve flamenca et gitane d’un grand du flamenco né de ce côté des Pyrénées : Toni Hernandez.

Bar du Théâtre de Nîmes – 12h30 – Accès libre – Durée 1h environ. Petite restauration sur place

Comments Pas de commentaire »