images/headers/mandigo_header.jpg
Parcours de l'encierro de Pampelune

Parcours de l'encierro de Pampelune

Le 14 juillet 1959 dans Abc Diaz Cañabate complimentait Pampelune. Il venait, en sept corridas, de voir quarante-deux toros «superbement présentés», «aucun en dessous d’un poids respectable», «aucun ne présentant des soupçons d’avoir été afeités» dans cette «brillante» et première Feria del Toro. Qui prendra toute son ampleur à partir de 75 avec l’entrée en vigueur du registre des naissances et l’obligation de combattre des toros d’au moins 4 ans. 50 ans de Feria del Toro plus tard, Barquerito à son tour rendait hommage à la San Fermín : «San Fermín n’est pas une mode. Mais une dévotion. Au dieu toro. » La Page taurine de Jacques Durand n°66.

Répondre