images/headers/mandigo_header.jpg
Exposition Pour une place au soleil !

Exposition Pour une place au soleil !

A Nîmes du 7 mai au 8 juin 2013. A la chapelle des Jésuites, 17 Grand Rue.

Des muletas leur poussaient au bout des doigts, des toros cavalaient dans leur tête, le mauvais papier de la revue El Ruedo était leur papier bible, España Cañi les faisait trembler, coller des naturelles à des vélos leur paraissait naturel et, quand ils avaient l’occasion d’en tricoter une à peu près à un mauvais taureau Camargue, le roi n’était pas leur cousin. Ils étaient français, adolescents, baragouinaient un mauvais espagnol, voulaient devenir torero parce que, franchement, où était la vraie vie sinon là. À l’époque l’utopie commençait au Perthus. Ils pensaient que c’était déjà l’Espagne, que cette terre si peu promise les attendait derrière les chênes verts de La Jonquera. On pouvait en rêver à Nîmes sur le Mont-Margarot ou, pour les plus mordus, filer tirer le diable par la queue à Madrid ou grelotter de solitude à Salamanque. Chercher la corne. Une vie à corps perdu. Comme celui d’Alain Steva, noyé dans une roubine.
Jacques Durand

Répondre