images/headers/mandigo_header.jpg

Archives pour la catégorie “Carnets taurins”

Des livres comme cadeaux

Des livres comme cadeaux

Pour en bénéficier c’est ici

Comments Pas de commentaire »

La page taurine 64

La page taurine 64

« Celle-là, la réapparition jeudi dernier de José Tomás, chez lui, à Grenade, Luis Gomez Sanchez l’aura ratée. Il avait une bonne raison et un mot du docteur. Il était mort depuis longtemps. Luis Gomez Sanchez est mort le matin du vendredi 21 mars 2003 dans un hôpital de Valencia. Infarctus. Il vivait sur le « à votre bon cœur » des autres. C’est le sien qui a lâché… » Jacques Durand, La Page taurine de Jacques Durand n°64

Comments Pas de commentaire »

Carnets taurins

Carnets taurins

5 mai 2014. « L’apport de Bruno Doan et des éditions Atelier Baie, qu’il a créées, à la littérature taurine vient d’être récompensé par le prix Livre & afición 2013 du club Ruedo Newton, qui fait partie de l’UCTPR (Union des clubs taurins Paul Ricard) remis à Paris dans les locaux de la société Ricard. Le jury a voulu récompenser l’ensemble du travail de l’éditeur, depuis de nombreuses années, tant au point de vue de l’esthétique que de celle des contenus. »Prix Hemingway. En présence de Dominique Perron (président de l’UCTPR) et Philippe Soudée (président du Ruedo Newton).

Comments Pas de commentaire »

Chapelle Sainte-Anne, Arles

Chapelle Sainte-Anne, Arles

Mardi 8 avril 2014. Montage de l’exposition Pour une place au soleil, commissaires d’exposition Gilles Dienst et Lucien Orlewski dit Chinito, direction Daniel Saint-Lary, scénographie et direction artistique Bruno Doan pour l’association Arte y Toro, plus de 7000 visiteurs en 3 jours. Olé y Olé, publication du livre du même nom.

Comments Pas de commentaire »

Exposition Pour une place au soleil !

Exposition Pour une place au soleil !

A Nîmes du 7 mai au 8 juin 2013. A la chapelle des Jésuites, 17 Grand Rue.

Des muletas leur poussaient au bout des doigts, des toros cavalaient dans leur tête, le mauvais papier de la revue El Ruedo était leur papier bible, España Cañi les faisait trembler, coller des naturelles à des vélos leur paraissait naturel et, quand ils avaient l’occasion d’en tricoter une à peu près à un mauvais taureau Camargue, le roi n’était pas leur cousin. Ils étaient français, adolescents, baragouinaient un mauvais espagnol, voulaient devenir torero parce que, franchement, où était la vraie vie sinon là. À l’époque l’utopie commençait au Perthus. Ils pensaient que c’était déjà l’Espagne, que cette terre si peu promise les attendait derrière les chênes verts de La Jonquera. On pouvait en rêver à Nîmes sur le Mont-Margarot ou, pour les plus mordus, filer tirer le diable par la queue à Madrid ou grelotter de solitude à Salamanque. Chercher la corne. Une vie à corps perdu. Comme celui d’Alain Steva, noyé dans une roubine.
Jacques Durand

Comments Pas de commentaire »

Une question noire, René Pons

Une question noire, René Pons

Le cercle de l’Arène blanche vous invite à rencontrer René Pons ce vendredi 1er mars à la librairie Torcatis à Perpignan à partir de 18 heures. Il vient de publier Une question noire aux éditions Atelier Baie.

René Pons est un écrivain rare, rigoureux, lucide, secret, austère et ironique. On retrouve ces traits qui marquent une œuvre littéraire sans complaisance dans Une question noire. Il y scrute son goût pour la corrida. Plus d’un demi-siècle d’interrogations. Jacques Durand

Comments Pas de commentaire »

Le mardi 19 février à 20 heures, nous étions invités par le club taurin de Paris. Jacques Durand et l’éditeur des éditions Atelier Baie. Jacques a présenté son travail de chroniqueur taurin pou Libération pendant plus de 25 ans. Puis évocation de la page taurine aux éditions Atelier Baie qui poursuit le travail de Jacques depuis juillet 2012, arrêt de la publication de la chronique de Jacques. Aujourd’hui, presque 500 abonnés sur toute la France et un peu au-delà des frontières, dont plus d’une centaine d’abonnés papier qui reçoivent donc les chroniques de Jacques sur une feuille format A3 recto-verso, donc plus fournie que la page de Libé. La salle était comble et l’accueil, l’intérêt des participants excellents. Jacques en pleine forme nous a régalé de nombreux souvenirs truculents et le public avait envie d’aborder nombre de sujets qui nous préoccupent aujourd’hui. La soirée s’est terminée par une séance de dédicace des livres publiés aux éditions Atelier Baie par Jacques Durand. Un grand succès. Vive le club taurin de Paris. ¡Viva el arte !

Comments Pas de commentaire »

conférence au festival de flamenco, Nîmes 2013

conférence au festival de flamenco, Nîmes 2013

Par Jacques Durand et Jacques Maigne
Samedi 19 janvier 2013 – Accès libre. Carré d’Art – Salle de conférence – 12h30
En partenariat avec le Musée des Cultures taurines

Il y a des passerelles subtiles, pas mal de clichés communs et beaucoup d’émotions partagées entre flamenco et tauromachie, les deux mundillos qui ont nourri et continuent à nourrir les désirs d’Espagne. A travers quelques personnages mythiques disparus ou contemporains (de Farruco à Israel Galván, de Belmonte à José Tomás), toute une galerie de personnages perpétue le même roman, balaie depuis toujours les mêmes paysages et raconte les mêmes histoires à dormir debout. Pour la première fois partenaire du festival, le Musée des Cultures taurines les invite à un nouveau mano a mano.

Jacques Durand, journaliste et écrivain, est l’indiscutable numero uno de l’écriture taurine. Jacques Maigne est journaliste et auteur de documentaires. Ils ont publié ensemble deux essais sur l’Espagne : L’Habit de Lumière, un voyage en tauromachie, et Guadalquivir, évocation de l’Andalousie et de son fleuve roi.

Comments Pas de commentaire »

dans les Landes

dans les Landes

40 ans après, Chinito revient au village de Saint-Sever et participe à un débat sur l’écriture et la tauromachie. En compagnie de Jacques Maigne. Ludovic Pautier anime la soirée. Le 25 juin 1972, une vingtaine de toreros français partaient vers Saint-Sever… à lire dans Chinito de Francia par Daniel Saint-Lary.

Comments Pas de commentaire »

a paraître le 6 novembre

A paraître le 6 novembre

René Pons est un écrivain rare, rigoureux, lucide, secret, austère et ironique. On retrouve ces traits qui marquent une œuvre littéraire sans complaisance dans Une question noire. Il y scrute son goût pour la corrida. Plus d’un demi-siècle d’interrogations. Jacques Durand. À paraître le 6 novembre. En savoir plus sur René Pons.

Comments Pas de commentaire »